Non classé

Un nid douillet

Ces derniers mois ont été un peu chaotiques… Recherche d’appartement, deux déménagements… Beaucoup beaucoup de chamboulements, tant en moi que dans mon environnement. La situation commence petit à petit à s’apaiser, j’ai (au moins) retrouvé internet pour vous parler. Il me semble que la vie me teste en ce moment. Et de tout cela, j’espère apprendre à me recentrer, à savoir garder la tête haute lorsque tout nous tire vers le bas. Je tente comme je peux de continuer à voir tout ce qu’il y a de beau dans la vie, et continuer à remarquer et chérir ces moments où ma tête et mes yeux reviennent là où ils appartiennent : sur la lune, devant les étoiles, dans les nuages… Je pars à l’affut des ces petits instants, ces instants chéris, qui me rappellent que la Vie, cette vie pleine d’incertitudes et de peurs, est belle lorsqu’on se donne la peine de l’aimer. En attendant des recettes et tutos, je me permets donc de partager avec vous ces micro-moments de bonheur que j’essaie de collectionner. Je vous amène avec moi ?

 

Processed with VSCOcam with c1 preset

Petite pause de douceur dans une perle de café que j’ai découvert en bas de mon nouveau chez-moi. Thé vert (je n’en ai pas bu depuis des mois) et fleurs en papier

 

Processed with VSCOcam with f2 preset

Entre deux sessions de travail, instant gourmand avec une de mes collègues. Starbucks, assises sur des canapés que nous avons soigneusement choisis, nous dégustons des gourmandises. La conversation décolle et s’envole, et nous ne voulons plus quitter le lieu.

 

Processed with VSCOcam with f2 preset

 

Sofia, appartement numéro deux, la vue de mon balcon. Les montagnes m’apaisent. Leur cimes enneigées semblent me chuchoter que peu importe ce qui arrive… ça ira. Tout ira.

 

Processed with VSCOcam with c1 preset

Les pieds sur terre, la tête dans les nuages

Non classé

2015 – Decor inspiration, mood board

After 2 first months in Sofia, I now have to find my own apartment. I’m really enjoying the one I’m staying in currently, but it was meant to be temporary since the beginning. To be honest with you guys, this is no easy task here in Sofia. Especially when you have a dog. A quiet one indeed, but still, a dog. Oh, and also when you don’t speak the language and every ad on english speaking websites are either too pricey or already expired. But I’m not giving up hope on finding this perfect future little nest of mine : )

Now. I do want to be more of a a minimalist, right ? So… Does that mean that furniture and decoration is not for me ? Well, I’m starting to think, not necessarily. It’s all about finding your balance. There are a few questions that I have not answered yet, I’ll probably make an article about it one day. But in the meantime, here is my decor inspiration, the 10 things that I dream of for my perfect Home Sweet Home. Enjoy !

2015 Home decor inspiration wood and pastels good morning kelyrin

♡ Eames chairs

There’s not much I can say about them. I-just-love-them. From the bottom of my heart. Always have, always will ! I don’t care if they grow in or out of fashion, they’re still my number 1. And I’m not even talking about adding a sheep skin on them (real of synthetic, by the way). Aaaaaah.

♡ Natural and beautiful fabrics and materials

I want my life and home to be less crowded, more classy. Less is more. Make it about the quality, not about the quantity. And when you’re following this motto, there’s one thing that you can always rely on : beautiful, quality materials. Beautiful wood, beautiful rugs and beautiful fabrics. Texture. Color. Light.

♡ Baskets next to the sofa, with throws and pillows to choose from for a cozy evening

I don’t know why, but it just seems perfect to me. Less mess, but you still get the choice ! I also must say that they look fantastic. I love the feel they give to any room.

♡  Touches of color

I used to like really powerful, almost crowded, oversaturated, ethnic interiors. Don’t get me wrong, I still love them, and each time I visit one I want it to be my home, but I just know that I would never be able to live in one. It’s beautiful, but too high maintenance for me. Instead, I want the color scheme to be nice and sweet and soft, with lots of whites, greys, and some pastel touches here and there. Soft and peaceful. Like living in a cloud.

♡ Art on the wall

You just never get tired of it. I find it fascinating to discover someone’s home and look at all the colorful (or not so colorful) pieces of art on the walls. Whether it be real canvas, or simple postcards and ads sticked all over the places and furniture. My dream ? To conceive my walls like I would a gallery : a permanent exhibition, with my favorite pieces, which never change, and a temporary exhibition, with pieces that change throughout the year. I’m thinking color schemes, textures, atmospheres, and season coordination. A dream !

♡ A big dining table with a comfy bench

I always have this fantasy of having my closest friends and relatives around me, all laughing around a big table, eating good home made food. Of course, to do this I’d have to be more confident in my cooking and entertaining skills. And not be terrified that my guests would be so bored that they’d wonder what they actually are doing here. Hmm… Working on it. But it does seem totally magical in my mind : )

♡ Window niches

Talking about magic, aren’t window niche just pure enchantment ? I can totally imagine myself, sitting in one, with a cup of tea in my hands and socks on my feet, watching the rain fall behind the window or Netflix on my laptop. Also, hide a little storage space in there, and you just achieved perfection.

♡ Photo worthy surfaces (or should I say Insta-worthy surfaces ?)

Ah, having such great furniture that no matter what you put on it, you’ll take an Instagram worthy shot in seconds. Could it even get better ?

♡ An open kitchen

I don’t know why I added it last, because it almost seems like the most important thing to me. A beautiful, modern, big open kitchen. A kitchen that you can see from the living room, with nice seats in case someone wants to keep me company while I cook. I’m prepping and everyone is talking and waiting for the meal, I’m not out of the conversation because I’m still in the room, and the good smell of home made food starts to make the guests curious and hungry. Still nourishing my fantasy there… ! And, of course, a great kitchen to film my Youtube videos in ! Duh !

That’s it, guys ! : ) What did you think about my decor inspiration ? Of course, there are tons and tons of other things, but I guess these were the first 10 that crossed my mind. What about yours ? What are they ? Can’t wait to know. Bisous !

Non classé

2015 – Inspirations déco, mood board – style scandinave, bois, pastels

Cela fait deux mois que je vis à Sofia, et il faut maintenant que je trouve mon propre appartement. J’apprécie beaucoup celui dans lequel je vis actuellement, mais je le savais dès le début, je n’avais que quelque mois à vivre dans ce « chez moi ». Pour être honnête, ce n’est pas chose facile que de trouver un appartement à Sofia, surtout en Septembre ! Et surtout quand on a un chien. Un chien silencieux, certes, mais un chien tout de même. Ah, et aussi quand on ne parle pas la langue et que chaque pub sur les sites anglophones présente des appartements soit trop chers, soit déjà pris. Mais je n’abandonne pas, j’ai toujours l’espoir de tomber sur cette perle rare qui sera mon petit nid pendant un certain temps 🙂

Alors. Vous savez tous que j’ai envie de vivre une vie plus minimaliste. Donc… Est-ce que ça veut dire que les jolis meubles et la décoration, ce n’est pas pour moi ? Eh bien, je suis en train de commencer à me dire que « pas forcément »… Je suppose qu’il s’agit juste de trouver son équilibre, son juste milieu. Il y a toujours plusieurs petites questions auxquelles je n’ai pas encore de réponse, mais j’y réfléchis, peut-être que j’en ferai un article un jour. Mais en attendant, voici mes inspirations déco du moment, les 10 choses dont je rêve pour mon Home Sweet Home parfait. Enjoy !

2015 Home decor inspiration wood and pastels good morning kelyrin inspirations déco bois pastel scandinave

Les chaises d’inspiration Chaises Eames

Il y a pas grand chose à dire là dessus. C’est simple, je-les-adore. Du fond du coeur. Je les ai toujours adorées, je les adorerais toujours ! Qu’elles soient tendance ou qu’elles se démodent, je m’en fiche, elles sont toujours les premières à mes yeux. Et on ne parle même pas de quand elles ont une peau de mouton (vraie ou fausse, d’ailleurs) posée négligemment sur le siège ou le dossier. Aaaaaah.

Des matériaux et tissus naturels et beaux

J’ai envie que ma vie et mon appartement soient moins remplis, mais avec plus de style. Less is more. Qualité avant quantité ! Et le meilleur investissement que l’on peut faire lorsqu’on décide de suivre cette maxime, c’est celui d’utiliser des matières dites « nobles » : des beaux bois, des tissus raffinés, des matières premières. Texture, couleur, lumière. Car on peut toujours se fier aux matières premières. D’une part, elles donnent un style incroyable à tout intérieur, et d’autre, on sait que ce sont des pièces à la fois durables et intemporelles auxquelles on pourra toujours se fier.

Des paniers à côté du canapé, où sont rangés les coussins et les plaids que l’on pourra choisir pour une soirée toute douce, calés devant un bon film

Je ne sais pas pourquoi, mais je trouve que c’est le petit détail qui fait tout. J’adore ce qu’ils apportent à n’importe quelle pièce, et en plus, dans le salon ça permet que le canapé ne soit pas toujours encombré. Et puis choisir chacun son coussin et son plaid et l’enrouler autour de ses épaules, y’a rien de mieux, si ? : )

♡  Des touches de couleur

Avant, j’étais très fan d’intérieurs très ethniques, puissants, presque encombrés. Avec plein de couleurs flashy, et plein de plantes. Alors, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit, je les aime toujours d’amour, et à chaque fois que j’en visite un j’ai envie d’en faire ma maison à moi, mais j’ai simplement compris que je ne pourrais pas vivre dans un tel intérieur. C’est beau, mais c’est beaucoup trop d’entretien pour moi et je pense que je finirais par y étouffer. Aujourd’hui, je gravite plutôt vers des atmosphères douces et légères, avec beaucoup de blanc et de gris, mais toujours quelques petites touches de couleurs pastel par ci par là qui rajoutent encore plus de délicatesse à l’ambiance générale. Douce et apaisée. Comme si on vivait dans un nuage.

♡ De l’Art sur les murs

Je ne m’en lasse jamais. Je trouve toujours ça fascinant de découvrir la maison de quelqu’un et de regarder tout ce qui est affiché sur les murs. Que ce soient de vrais tableaux, des dessins, des tissus, ou même juste des cartes postales et des autocollants collés partout sur les meubles ou dans les toilettes, je peux y passer des heures. Mon rêve ? Concevoir la décoration de mes murs comme on pense l’organisation d’une galerie : une expo permanente, avec mes pièces préférées, qui ne changent jamais, et une exposition temporaire, avec des pièces qui changent dans l’année. Avec les saisons, si possible. Oui oui, je pense bien à vous, couleurs chaudes et orangées dès que vient l’Automne <3 Vous voyez ce que je veux dire ? Ben oui, c’est ce que je vous disais, un vrai rêve !

Une grande table à manger avec un banc super joli et confortable

J’ai toujours eu cet espèce de fantasme, celui d’avoir mes amis, ma famille ou mes proches, tous autour de moi, en train de rire autour de la table et de manger un bon repas fait maison arrosé de vin, de bière, de cocktails, qu’importe !. Bien sûr, pour cela, il faudrait d’abord que je prenne confiance en ma cuisine, et que j’arrête d’être paniquée à l’idée que mes invités s’ennuient tellement qu’ils se demandent ce qu’ils font ici. Hmmm…. J’y travaille. Mais dans ma tête, je vous assure que cela sonne magique : )

♡ Une niche de fenêtre. Avec une banquette.

En parlant de magie, vous ne trouvez pas qu’une petite niche, collée à la fenêtre, est un pur enchantement ? Je peux carrément m’imaginer, assise sur une banquette, avec une tasse de thé dans ma main et des chaussettes sur mes pieds, en train de regarder un épisode de série sur mon ordi regarder la pluie tomber derrière la fenêtre. Et puis, on peut aussi rajouter du rangement là dedans, c’est double usage !

Des surfaces et meubles « fonds photographiques parfaits »

Ah, avoir des meubles tellement beaux que peu importe ce que tu poses dessus, t’es sûre d’avoir un décor à la Instagram. Quoi de plus les amis, quoi de plus ?

♡ An open kitchen

Alors là, gros mystère, pourquoi est-ce que j’ai attendu la fin de la liste avant d’évoquer ce point ? Alors que c’est le plus important pour moi. Une grande cuisine, ouverte, belle et moderne. Une cuisine que l’on peut voir du salon, avec des assises sympas au cas où quelqu’un veut me tenir compagnie pendant que je prépare le repas. Je cuisine, et tout le monde papote et attend, mais je ne suis pas exclue de la conversation car de ma cuisine ouverte, je suis toujours dans la même pièce qu’eux. L’odeur du diner, petit déjeuner ou déjeuner se propage partout dans la maison et commence à chatouiller les narines des invités. Vous voyez, encore mon fantasme… ! Et bien entendu, cette cuisine serait parfaite car j’y filmerais aussi mes vidéos ; )

Voilà les amis ! : ) Bien sûr, il y a des centaines d’autres idées, mais disons que celles-ci sont les premières qui me sont venues à l’esprit, et peut-être donc les plus importantes à mes yeux. Alors, qu’avez vous pensé de mes inspirations déco ? Et les vôtres ? Quelles sont elles ? J’ai hâte de savoir. Bisous !

Non classé

L’été n’est pas l’été sans une journée à la plage – Varna, Bulgarie (Mer Noire)

Y’a ce truc avec l’été, ce truc un peu indicible, plein de lumière, qui te reste en mémoire toute l’année. L’été, c’est magique. (Ouiii je sais, je dis ça à propos de toutes les saisons ^^ Mais chut ! Faut pas le répéter !) J’adore l’été parce que j’adore la chaleur, parce que j’adore me sentir légère et ne pas avoir à porter des couches et des couches d’habits, parce que j’adore garder mes cheveux lâchés sans m’inquiéter qu’ils s’emmêlent dans mon manteau. J’adore l’été grâce au soleil, grâce aux glaces, grâce aux tongs (que, d’ailleurs, je n’ai même pas pu porter cette année).

 

Mes mois d’été, Mai, Juin, Juillet, Août, je les passe toujours un peu de la même façon : avec les gens que j’aime (famille, amis, amoureux), autour de repas délicieux, l’odeur du barbecue sur la terrasse le soir, le son des cigales et des grillons (et des grenouilles <3), à randonner aux Calanques de Marseille, à aller au marché d’Antibes le matin et acheter des figues (ou bien les cueillir directement de l’arbre dans le jardin)… Malheureusement, j’ai du rater tout ça cette année. Comme vous le savez, j’ai trouvé un travail en Bulgarie et j’ai décidé d’emménager à Sofia. Ce qui veut dire : pas de vacances, pas d’Antibes et pas de famille ! Mais il y a une chose dont je ne peux juste pas me passer : au moins une journée à la plage. Sérieusement les amis, l’été, c’est pas l’été sans au moins un jour à la plage !

 

Varna Bulgaria day at the beach Kelyrin silver temporary tattoo and swimsuit

 

Les souvenirs que laissent ces journées sont incomparables ! Pleins de soleil, de sable, et d’odeurs de crème solaire. Oh, comme je les aime ! Au fait, que diriez-vous de rajouter la fraicheur d’une bière au ronronnement des vagues ?

 

Nous sommes partis de Sofia le vendredi soir, quasiment directement après le travail (ou plutôt, après avoir savouré une soupe préparée en deux deux avec mon Vitamix, mais ça, c’est une autre histoire ^^ »). Le train que nous avons pris n’avait plus de places en wagon couchette, alors nous avons passé la nuit à essayer de fermer l’oeil dans un compartiment bondé, avec des arrêts toutes les heures et des gens qui parlaient et criaient lorsqu’ils sortaient et entraient. Croyez moi, ce n’était pas facile ! Nous étions assez fatigués le jour d’après. C’est pour cette raison que dès que je me suis posée sur ma serviette, je me suis endormie. Pouf. Comme ça. Et quand je me suis réveillée, Ô dieu du frais, Ô mirage ! J’ai vu cette jolie scène au milieu de l’Oasis. Mon Chéri nous avait rapporté (et on, c’est mon amie de Varna et moi) une petite table basse du bar à côté, et deux bières qui nous attendaient, posées dessus.

 

beer at the beach kelyrin varna bulgaria

De la bière bulgare, bien entendu ! 😉 Mon amie m’a d’ailleurs fait remarquer que le parasol de derrière ressemble à un de ces mini-parasols qu’on trouve dans les cocktails (dans les restaurants chinois). C’est mignon, non ? Je n’ai pas résisté à partager cette petite illusion d’optique avec vous ^^
goodmorningkelyrin summer varna bulgaria beach kelyrin

 

Autant vous dire que c’était une très belle journée. Je l’ai finalement eu, mon petit bout d’été. C’était si agréable de porter un bikini, de plonger dans l’eau chaude de la Mer Noire. D’ailleurs, c’était ma première fois à la Mer Noire, quelle aventure ! Pour être honnête, jamais je n’aurais cru y poser les pieds un jour. Je suis contente !

Ma tenue est très simple comme vous le voyez. Je n’aime pas m’alourdir en portant des tonnes d’accessoires à la plage. Un simple bikini, trouvé dans un passage souterrain à Sofia, un tatouage éphémère H&M (que j’ADORE !), un sourire aux lèvres et de l’aloe vera sur le corps et les cheveux pour me protéger du soleil. Je porte également un vernis rouge éclatant, mes bagues Swarovski et celle en Larimar (assortie à mon maillot), que j’adore également.

 

J’espère que vous avez apprécié ce petit article, les photos ne sont pas de la meilleure qualité qui soit car elles ont été prises avec mon iPhone, mais je trouve qu’elles reflètent bien l’atmosphère estivale de cette journée et puis j’aime bien ce petit esprit vintage : ) Profitez de l’été tant qu’il dure !

 

Au fait, et vous, qu’avez-vous fait de votre été ?

Dites moi tout dans les commentaires !

Non classé

Summer is not summer without a day at the beach – Varna, Bulgaria

There’s this thing about Summer. Summer is magical. (I know I know, I say the same thing for each season ^^ But sshhht ! Don’t tell anyone) I love summer because I love warmth, because I love feeling light and not having to put on layers of clothes, because I love wearing my hair down without worrying about it getting stuck in my coat. I love summer because of the sun, because of the ice creams, because of the flip flops (which by the way, I did not get to wear this year !).

My months of May, June, July and August are usually filled with people that I love (family, friends, lover). Delicious meals, the smell of barbecue on a terrasse, hiking to the Calanques of Marseille, going to the Antibes market in the morning and buying figs (or picking them from the tree in the garden). Unfortunately, I had to skip all this this year. As you already know, I found this job in Bulgaria and decided to move to Sofia. Which means : no holidays, no Antibes and no family !

 

But there is one thing that I just can’t skip : at least one day at the beach. Seriously guys, summer is not summer, without a day at the beach !

 

Varna Bulgaria day at the beach Kelyrin silver temporary tattoo and swimsuit

 

 

The memories these days make are full of sun, sand, and the smell of sunscreen. Oh how I love them ! And by the way, what about adding the scent of a fresh beer to the sound of the waves ?

 

We left Sofia on Friday night, almost straight after work. The train we took had no more sleeping wagons, so we ended up trying to sleep in a regular wagon, with stops every hour of the night and people talking and shouting at each stop. Let me tell you, that’s no easy thing ! And we were pretty tired the next day. That’s why as soon as I laid on my towel, I fell asleep !

When I woke up, I saw this beautiful scene, almost like a mirage in the sun ^^. My sweetheart had brought us (us, meaning, my sweet Varna friend and I) 1 small wooden table from the bar behind, with 2 big glasses of refreshing beer waiting for us.

 

beer at the beach kelyrin varna bulgaria

 

Bulgarian beer, of course ! ; ) My friend pointed out that the parasol looks like it’s a small decoration for the beer. Love that ! Of course, I had to share that little optical illusion with you guys : )

 

goodmorningkelyrin summer varna bulgaria beach kelyrin

 

Needless to say that this was a very beautiful day. I finally had my little taste of summer.

It felt very good to be wearing a bikini, and to dive into warm water. It was my first time visiting the Black Sea, what an adventure ! To be honest, I never thought I’d see it one day.

The outfit is kept pretty simple as you can see. I don’t like to wear too much stuff at the beach ! A simple bikini found in a subway in Sofia, a H&M silver temporary tattoo (which I LOVE, by the way !), a big smile and aloe vera for protection on my body and hair. I’m also wearing a bright red nail polish and my Swarovski and Larimar rings, which I adore as well.

 

Hope you enjoyed this post, the photos are not the best quality ever ’cause they were taken with my iPhone, but I think they reflect the mood well and I kinda like the vintage feel : ) Enjoy summer while it lasts !

 

By the way, what have you done during this summer ?

Let me know in the comments !

Non classé

Ode à Lana

 

Je voudrais écrire mais rien ne me vient. Mes yeux sont lourds, lourds d’avoir pleuré, lourds de l’avoir vu s’en aller.

 

« Don’t leave me now, don’t say goodbye, don’t turn around, leave me high and dry »

 

Tiraillés par la sècheresse, ils me plongent dans un brouillard irréel. Une vision incertaine, imprécise. La tête qui tourne, qui fait mal, le vertige. On dit que les meilleurs artistes sont les plus malheureux, et je le comprends. Je n’ai aucunement la prétention d’être artiste, mais je comprends tellement ce besoin d’écrire, de produire, lorsque la tristesse, l’ennui ou la nostalgie s’emparent de chaque fibre de notre corps. Lorsque je suis heureuse, je n’écris pas. D’ailleurs, je n’ai pas touché mon clavier ce dernier mois, car il était là. J’y réfléchissais, pourtant. Lorsque, sur le chemin du travail chaque matin, mes jambes m’amenaient au bureau sans même que j’aie à y penser, les yeux fermés, alors que mon esprit se mettait à vagabonder. Qui suis-je, que fais-je, et surtout, qui serai-je et que ferai-je demain ? Sera-t-il toujours là ?

 

Et toujours, dans les oreilles, mes écouteurs et cette chanson passée en boucle. « Lana del Rey, Ride ». Un titre, des mots, juste comme ça. Cette musique qui tourne et tourne dans tous les recoins de ma tête, ses paroles qui résonnent en moi comme des tambours, cette douce amertume qui s’empare de moi lorsque je m’abandonne à elles… Qu’ai-je fait, pourquoi suis-je partie, et, à nouveau, qui suis-je ?

 

« Who are you? Are you in touch with all of your darkest fantasies? Have you created a life for yourself where you can experience them? »

 

Qui suis-je, qui suis-je, qui suis-je… Cette question qui me hante depuis toujours. Aussi loin que je me souvienne, je me suis toujours demandé qui j’étais. J’ai toujours eu cette l’impression de ne parvenir à me connaître, d’être à la fois sans et cent personnalité(s), de vivre à la fois sans et cent rêve(s)…

 

« I was always an unusual girl. My mother told me I had a chameleon soul. No moral compass pointing due north, no fixed personality. Just an inner indecisiveness that was as wide as and wavering as the ocean. And if I said I didn’t plan for it to get this way I’d be lying. »

 

Je passe mon temps à m’inquiéter de n’avoir pas de plans, mais après tout… peut-être être cela, mon plan ? Errer, divaguer, dans l’espoir de peut-être un jour me trouver. Une âme de caméléon, oui, c’est tout à fait ça… Car je pourrais être n’importe qui, faire n’importe quoi. Quelle importance, après tout ? Je ne veux juste pas m’enfermer ou me retrouver emprisonnée, je veux être libre, et vivre, vivre, putain… Une âme de caméléon, oui, c’est tout à fait moi.

Combien de fois ai-je donné cette métaphore lorsque je posais des questions et qu’on me demandait de simplement répondre ce que je voulais, ce que j’aimais. Mais c’est si simple et si compliqué en même temps, m’époumonais-je à chaque fois, j’aime tout… Et je veux tout… Une vie ne suffit pas, et j’ai ce besoin de liberté, cette soif d’aventures, qui me prennent au ventre et me rendent malade de vertige. M’entendez-vous ? Entendez-vous ce coeur qui croule sous les émotions, qui se laisse dépasser par ma peur des cages et ma folie des grandeurs ?

 

« Because I was born to be the other woman. Who belonged to no one, who belonged to everyone. Who had nothing, who wanted everything, with a fire for every experience and an obsession for freedom that terrified me to the point that I couldn’t even talk about it, and pushed me to a nomadic point of madness that both dazzled and dizzied me.« 

 

Cette boussole que je suis sensée trouver, et qui m’indiquera le nord, Mon Nord, où est-elle ? Quand arrivera-t-elle ? Je l’appelle et je l’attends.

 

Et puis je me rends compte que, depuis plus de six ans, il est là. Dans ma vie. Avec moi. En moi. Tout change mais lui reste, attendez, peut-être l’ai-je déjà trouvée, ma boussole… Il m’accompagne dans ce périple et alors que je me cherchais, aveuglée, sans m’en rendre compte je me formais à ses côtés.

 

Je ferme les yeux et lorsque je les rouvre il est là, à nouveau, à côté de moi. Il a oublié quelque chose et est revenu le chercher, il me sourit et je le regarde, les yeux embués. Mais très vite je me réveille et je sens mon coeur vaciller. Un rêve. Un mirage. Je suis seule. Les larmes montent et coulent sur mon visage alors que je commence à comprendre la supercherie que mon cerveau m’a jouée. C’était pourtant si doux, si lumineux… si évident. Il me manque.

 

Mon Nord à moi.

 

 

 

Non classé

Enchantée, Sofia ! :) – Promenade et photos à Sofia, Bulgarie

Le week-end dernier, j’ai enfin pu prendre un peu de temps pour me perdre dans cette nouvelle ville dans laquelle j’ai emménagé, Sofia. Pour ceux qui ne le savent pas encore (pas de souci!), Sofia est la capitale de la Bulgarie. Elle se situe à l’ouest du pays. En emménageant ici, je n’avais aucune attente. Les seules choses que j’avais lues et entendues à propos de la Bulgarie, c’était qu’il y avait des montagnes, des paysages sympas, la Mer Noire à l’est, de bons fruits et légumes. Je n’avais aucune idée de ce à quoi la ville allait ressembler, et quelle(s) émotion(s) elle véhiculait ! Je suis heureuse de la découvrir petit à petit, surtout durant l’été. Les températures sont incroyablement douces (aux alentours de 30 degrés, qu’est-ce que c’est agréable !), et tout me semble beau.

nice to meet you, Sofia - Bulgaria

J’ai lu des témoignages positifs de Sofia, mais également des témoignages très négatifs. Je suis surprise, car pour l’instant c’est une ville qui me fait très bonne impression ! (Vous allez me dire, je ne suis pas difficile…) Mais je vais vous laisser juger par vous même avec mes photos : ) J’espère qu’elles vous plairont

Sofia bulgarie belle photo

Ne trouvez-vous pas cela charmant ? Ce que j’aime dans le centre de Sofia, c’est que tu tombes sur une scène ou un bâtiment remarquables tous les 100 mètres, que ce soit un bâtiment repère grand et majestueux, ou une petite scène cachée.

DSC09091

Cette statue (à mes yeux, incroyablement puissante) est une statue de Sainte Sofia (Sainte Sophia). Elle a été érigée en 2000, à la place du monument de Lénine qui est resté jusqu’en 1991. Elle est faite de cuivre et de bronze, et est l’oeuvre d’un sculpteur et d’un architecte, Georgi Chapkanov et Stanislav Konstantinov. J’ai écrit « pouvoir, gloire et sagesse » sur la photo parce que ce sont les valeurs que symbolisent les deux couronnes et le hibou. Belle et inspirante devise, n’est-ce pas ? : ) Je n’ai pas l’habitude de courir après la gloire ou le pouvoir, mais je trouve que cela donne matière à réflexion.

Saint Sofia power fame and wisdomQuelques autres photos, juste pour vous !
DSC09157Cachée derrière les arbres… Sofia possède de magnifiques paysages verts. De grands parcs, des petits squares, des jolies fleurs dans les rues… Les couleurs vibrantes de la nature m’apporte toujours bonheur, sérénité et gratitude ! : )Beautiful SofiaEt finalement, un des musées de la ville.
Sofia Bulgarie batiment jaune

Voilà tout pour aujourd’hui les amis ! Déjà presque une heure du matin, je m’en vais me coucher. Je posterai le reste des photos dans un des prochains le prochain article !

Etes-vous déjà allés à Sofia ? Peut-être venez vous de là bas ? Dites-moi dans les commentaires ce que vous pensez de cette ville ! Même si je ne vous connais pas, je serai ravie de découvrir votre histoire et, qui sait, peut-être apprendre à vous connaître : )

Non classé

Nice to meet you, Sofia ! :) – Stroll in Sofia, Bulgaria

Last weekend, I took some time to get lost in this new city I moved in, Sofia. For those who didn’t know it yet (no worries !), Sofia is the capital of Bulgaria. It is located on the West side of the country. Moving there, I had no expectations at all. The only things I had seen and heard about Bulgaria was that there were mountains, nice landscapes, good fruits and veggies. I had no idea how the city would look like, and how it would feel ! I’m happy to be discovering it little by little, especially during summer. The temperatures are crazy warm (around 30 degrees), and everything looks pretty.

 

nice to meet you, Sofia - Bulgaria

I’ve read good reviews about Sofia, but also very bad ones. I’m so surprised, because I actually had a very good impression for now ! But I’ll let you judge by yourselves with my photos : ) Hope you will enjoy them

Sofia bulgarie belle photo

Isn’t it charming ? What I love about the center of Sofia, is that you stumble a remarquable building or scene at least every 100 meters, whether it be big and majestic landmarks or small hidden scenes.

DSC09091This outstandingly powerful statue is the statue of Saint Sofia (Saint Sophia).  This statue was erected in 2000, in place of the monument of Lenin which remained until 1991. It is made of copper and bronze and is the work of a sculptor and an architect, Georgi Chapkanov and Stanislav Konstantinov. I wrote « power, fame and wisdom » on the photo because these are the values symbolized by the crown, the wreath and the owl. Beautiful and inspiring motto, right ? : ) I don’t usually strive for power, but I do find the symbols to be good food for thought.

Saint Sofia power fame and wisdomA few other pictures, just for you !

DSC09157

Hiding behind the trees… Sofia has incredible green landscapes. Big parks, small gardens, pretty flowers… Nature’s vibrant colors never fail to make me happy !

Beautiful SofiaAnd finally, one of the museums of the city.

Sofia Bulgarie batiment jaune

 

That’s it for today folks, I’m off to sleep, I’ll be posting the rest of the pictures in one of the next articles !

 

Have you ever been to Sofia ? Are you from there ? Tell me in the comments what you think of this city ! Even if I don’t know you, I’ll be happy to read your story and, who knows, maybe get to know you : )

Non classé

Ces petits clins d’oeil que la Vie nous envoie

photo 1-2photo 2-5

 

 

 

 

 

 

 

[spacer]

Aujourd’hui je voulais vous raconter une petite anecdote que j’ai trouvé très mignonne et qui m’a fait sourire.

[spacer]

Voilà bientôt deux semaines que je suis en Bulgarie. Jusqu’ici, j’adore ma nouvelle vie ! Mon travail est super, je me fais des amis, je considère déjà mon appartement comme mon petit cocon, la langue est de toute beauté et l’ambiance est super. Le total combo, n’est-ce pas ? Mais je dois vous avouer que ces derniers jours, j’avais un peu le blues. Oh, vous savez, c’est pas grand chose hein…  Mais parfois juste, on pense à l’Amoureux qui nous manque, à nos habitudes qui ont changé, à nos amis qui sont bien trop loin… Le coeur devient un peu plus lourd et on se demande comment on va associer tout ça à notre nouvelle vie. Comme d’habitude, lorsque mon coeur est lourd, ma tête réfléchit. Elle commence à questionner, à analyser, à chercher un sens à ma vie, et puis, finalement, c’est quoi ma vie ?

[spacer]

Certes, la voyageuse à velléités minimalistes est comblée ! Elle a tout plaqué, elle est partie avec sa valise de 20 kilos commencer une vie dans un autre pays. Mais… Qu’en est-il de la collectionneuse, celle qui aime amasser, classer, qui connait l’histoire de chaque petit objet… Qu’en est-il de l’admiratrice enthousiaste de l’Asie et du Japon, amoureuse du mignon et du kawaii, qui a dédié ces dernières années aux coutumes, à la cuisine et aux objets de ces endroits qui l’inspirent ? Qui a collecté les livres comme des reliques, des bento comme des trésors, des sauces et épices venues de là bas comme des madeleines (celles de Proust, hein !) de son passé ?  Que devient-elle, ici, en Bulgarie ?

[spacer]

Bien sûr j’ai envie de découvrir les coutumes bulgares, la cuisine de ce beau pays. Je les apprendrai avec plaisir. Mais voilà, peu importe où je suis, et comme c’était déjà le cas en France, une partie de moi reste toujours en Asie : )

[spacer]

Je me posais ces questions depuis quelques jours, sans vraiment trouver de réponse ni de compromis… Est-ce que cela voulait dire, peut-être, remettre le blog en question ? Kelyrin-Bento sans Bento, sans Japon, sans mignon… c’était quoi ? Est-ce qu’on aurait continué à me suivre ? J’en doute… Alors je me demandais s’il fallait que je les mette un peu de côté, le blog et cette partie de ma personnalité, peut-être au moins pendant un temps. Et… Ca me rendait triste…

[spacer]

Je ressassais tout cela dans ma tête sur le chemin du retour du travail, le week-end étant arrivé. Et puis, comme ça, sur le chemin, je suis entrée dans un magasin. Je ne sais pas… il m’appelait ! Un petit bouiboui, en toute modestie, avec des couleurs et des seaux à serpillères dans l’entrée. Je suis entrée et j’ai eu l’impression de me retrouver dans une caverne d’Ali Baba, ou peut-être tout simplement dans une solderie d’ailleurs. Mais ailleurs… où ? Pourquoi ces articles au loin me semblent-ils si familiers ? Je me rapproche… Et là, je les vois. Mes petits trésors. Mes Madeleines. Un peu cachés, un peu éparpillés. Vous les voyez ?

Eh oui, vous avez bien vu ! Sans y prendre garde je me suis aventurée dans un petit Temple Bulgare du Mignon. Regardez ce que j’ai rapporté 🙂 ça vous plait ?

 

design

 

Alors voilà, tout ce blabla pour vous dire que parfois, c’est un peu plus difficile, mais il suffit de rien pour que la Vie nous envoie un petit cadeau. Le cadeau sera tout, tout petit, mais si on sait l’accueillir avec le coeur léger et les bras ouverts, il voudra dire beaucoup. La distance qui me sépare l’Amoureux dépeuple toujours mon monde, mes Amis me manquent toujours autant, mais le hasard m’a fait un petit clin d’oeil et ça m’a fait sourire. Il m’a rappelé que peu importe ce qui se passe, peu importe où je suis… Ca va aller.

Non classé

Need for a change, Wanderlust and new beginning

Travel. Discovery. Journey. Words that had been floating in my head for months. Last June, after my last exam, I flew to Sicilia and the few days I spent there were pure bliss. Magic. Just as each time I find myself in some different place, I was feeling full, and at peace. And then I came back to Marseille, and life started again. Months were passing by and I was feeling like time was flowing between my fingers. Now don’t get me wrong, I love Marseille. It has been my home for 6 years ! But I needed a change. This wanderlust I was feeling, it was getting stronger, and stronger, and it even started itching me at some point.

So I decided to pack my luggage, grab my dog, and move to Paris. Paris. Paris and your charming streets, Paris and your sumptuous sceneries, Beautiful Paris whom managed to seduce me each time I set foot in your embrace. I spent such little time with you, I talked so little about you, and here I am, leaving you already…

After a few months looking for a job in the City of Lights, I must say that I was starting to lose hope. I struggled at selling myself, I would send so many applications without getting any answer, and the « this time it’s the right one, I’m gonna get the job » slowly started to shift into despair. I felt like all my efforts were in vain… I was wondering about my life, about my will to go away, anywhere, about my motivation and about this impression I had of still not knowing myself after having lived with me for 24 years. And one day, as if by magic, I found a job : had I sent an excellent application ? Not at all ! A simple ad on the net, found on a student job hunting website, a cover letter written in 7 minutes max and sent without much conviction. But… it worked. The hiring process took one week, and 10 days later, I left.

 

Partir et voyager

Gone again, with my luggage, with my dog, my head filled with questions and hopes.

Off to start a new life…

In Bulgaria.